Le nouveau belvédère des Demoiselles Coiffées

Le nouveau belvédère des Demoiselles Coiffées

Créé par l’ONF (Office National des Forêts) avec le soutien de Société Générale, un nouveau belvédère a été inauguré le jeudi 31 mai sur la commune de Théus dans les Hautes-Alpes. Il permet d’admirer la « Salle de bal des Demoiselles coiffées », site exceptionnel où l’érosion a sculpté de nombreuses « cheminées de fées » au sein d’un vertigineux canyon.

Les Demoiselles Coiffées

Projet solidaire

La réalisation de ce projet offre la possibilité à un large public d’admirer ce site exceptionnel. Désormais les personnes à mobilité réduite (en situation de handicap, familles avec poussettes, personnes âgées) peuvent admirer ce paysage, ce qui leur était impossible auparavant faute d’aménagements.

« Ce site est pour tous : les enfants pourront jouer sur les terrasses inférieures pendant que les personnes à mobilité réduite circuleront sur le sentier aménagé. » se réjouit Claude Michel, Président de la délégation des Hautes-Alpes de l’Association des Paralysés de France.

Et véritable défi technique

L’ONF a aménagé ce site de découverte en créant plusieurs terrasses d’observation, des espaces jeux, détente et pique-nique, accessibles par un cheminement en pente douce : un véritable défi technique dans ce relief très escarpé, défi relevé grâce aux compétences des différentes équipes qui ont œuvré main dans la main.

Société Générale, partenaire de l’ONF

Depuis 2010, Société Générale contribue à la conduite de projets de l’ONF liés à l’aménagement de sites naturels, comme le belvédère des Demoiselles coiffées, et à la protection de la forêt.
Dans le cadre de son offre Cartes affaires Environnement dédiée à la clientèle Entreprises, la banque s’engage à verser 5 centimes d’euro pour chaque paiement effectué par carte si l’entreprise accepte de recevoir des relevés dématérialisés en lieu et place d’un relevé papier.

De l’aménagement du Belvédère des Demoiselles coiffées, Ludovic Chaboureau (Directeur du marché des Associations et des Moyens Investisseurs Institutionnels Français de Société Générale), se dit «très touché par le fait que le projet se soit réalisé. »